une photo, un clin d'oeil eternel

Je photographie, donc j'existe.

20 novembre 2008

Independance Day

""Le Maroc sort du petit jihad pour s'engager dans le grand jihad" ! C'est en ces termes que feu S.M. Mohammed V engagea, le 18 novembre 1955, le Maroc sur la voie de la démocratie et du développement".
1
© PhotoAyour

10          7          6

12          3          13
© PhotoAyour

      Je venais e lire le paragraphe ci-dessus quelque part (et que j'ai noté sur un bout de papier) deux jours avant le célébration du 53ème anniversaire de l'indépendance du Maroc. J'étais au café avec queques amis, nous discutions sur cet événement. Le résulatat: Personne d'entre neux ne croit en la version officielle de l'époque où le Maroc n'était qu'une colonie française outre-mer.
      53 ans, après l'acsession de notre pays à l'indépendance, l'histoire de cette époque reste toujours obscure, opaque, impénétrable. Une énigme somme toute.
      53 ans, après la déclaration de la fin du Protactorat français sur l'Empire Chérifien, la génération, dont je fais partie, est toujours (et jusqu'à quand?) victime de l'arnaque officielle. Une génération confuse, dont le futur est incertain, le présent décevant et le passé tout à fait flou et lourd.

      Sur la télé, dans le coin du café, un film d'action en affichage. Les séquences se poursuivaient inlassablement. Je m'étais installé devant à photographier, durant une demi heure, tout ce que passe. Tantôt je captais l'écran en entier, tantôt je ne retenais qu'un détail, composant des énigmes faites de lignes, de courbes, de visages, déformés, indichiffrables.
      Une approche personnelle, un point de vue sur l'histoire cotemporaine de notre chère patrie qui n'avait fait que de surplace entretemps.

14
© PhotoAyour

5          2          4

9          8          11
© PhotoAyour

Posté par photoayour à 19:14 - 6.Surréalisme - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Une excellente série

    qui me plaît beaucoup! Au moins, le photographe ne regarde pas la télé béatement comme le commun des mortels!

    Posté par too banal, 21 novembre 2008 à 21:17
  • Un film très mouvementé apparemment
    A première vue, ce ne doit pas être un film égyptien )
    Bonne soirée.

    Posté par Tigwenn, 23 novembre 2008 à 17:37
  • @ Too, merci pour ce compliment. et surtout n'oublier pas ce dicton "Tel maître, tel apprenti", tes "Yeux interdits" et "TV Shots" du photographe belge Harry Gruyaert, m'ont été de lignes directrices!
    @ Tigwenn, tu as tout à fait raison, je pense que le film s'intitulait "One", "the One" ou quelques choses comme ça. Un film Hollywoodien d'action dont l'héros est Jit Li, je pense. Il y a ressemblance entre ces films d'action et les événements de résistance au colonialisme.

    merci à vous deux

    Posté par PhotoAyour, 26 novembre 2008 à 15:33
  • j'ai déja vue cette genre de photographie quelque part .comme tu dit "tel maitre tel apprenti".trés jolie série photoayeur . une experience trés interessante. aid mobarak said plien de prosperité et de bonheur à vous et à votre famille.

    Posté par anis, 09 décembre 2008 à 15:17
  • sympa

    DE BONNE IMAGE
    j aime bien
    bravouuuuuuuuuu
    amicalement hc

    Posté par collet herve, 05 mai 2009 à 11:58

Poster un commentaire